Accueil
  Tueurs en série
  Psychologie
  Investigation
  Cinéma
  Littérature

Forum
  Liens
  Nos logos
  Contact

Laurent Nizette
 




 

Effrayante et fascinante la fois, la Mort intrigue les Hommes depuis la nuit des temps.
Fin de tout, Passage vers un autre monde, Retour sur Terre, Chemin vers le Paradis ou l'Enfer, la Mort est sujette à de nombreuses théories et est au centre de tumultueux débats.

Mais sur le plan strictement concret et médical, comment pouvons-nous décrire l'état de mort. Mourir, qu'est-ce?

Pouvons nous déterminer le moment précis où un individu, un être humain, passe de la Vie, à la Mort? C'est-à-dire le moment où cet être humain, avec son passé, ses idées, ses goûts, ses pensées, ses secrets, ses hontes, ses amours..., devient une enveloppe vide de chair et d'os.

De ce que nous pouvons trouver dans la littérature, il appert que la Mort n'est pas si facile à définir.

 

Voyons un peu :

Selon le Robert : On est mort lorsqu'on a cessé de vivre.

La notion est ici peu concrète puisqu'elle se définit à travers la notion de vivre, tout aussi difficile à définir. D'ailleurs selon le Robert, "vivre" est "exister", qui est une notion elle-même extrêmement floue.

En Médecine : La Mort est l'arrêt des fonctions vitales.

Ceci est beaucoup plus concret, mais il faut toutefois distinguer plusieurs types de mort:

La Mort Cardiaque :

Cet état est atteint lors de l'arrêt de toutes les activités cardiaques (battements du coeur, circulation sanguine).
Il fût un temps où cet état seul suffisait à déclarer une personne décédée. L'arrivée de nouvelles connaissances et des techniques de réanimation ont remis en cause la définition de l'état de la mort.

La Mort Cérébrale :

L'état de mort cérébrale est atteint lorsque le cerveau a cessé toute activité, tout fonctionnement, de façon irrémédiable.
La respiration et l’activité cardiaque fonctionnent toutefois encore, mais de façon artificielle, ce qui permet aux organes de continuer à vivre un certain temps, pour une transplantation, par exemple.
Pour que cet état puisse être déclaré, il faut que toute une série de signes cliniques soient constatés.

La Mort :

La mort est donc déclarée lorsque le sujet est en état de mort cardiaque de façon irréversible (par exemple après des tentatives de réanimation, ou lorsque son coeur est arrêté depuis un certain temps), ou en état de mort cérébrale (irréversible), l'un finissant par entraîner fatalement l'autre...

 
Article de Valérie
Design 2003 K-Network pour KitGrafik

SK Center 2003