Il tue et broie une hôtesse de l’air avec une broyeuse : il est libéré après 31 ans de détention

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 10305
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Il tue et broie une hôtesse de l’air avec une broyeuse : il est libéré après 31 ans de détention

Messagepar marathon » 04 févr. 2020, 17:42

Il tue et broie une hôtesse de l’air avec une broyeuse : il est libéré après 31 ans de détention


Image


Helle Crafts, hôtesse de l’air âgée à l’époque de 39 ans, avait disparu le 7 novembre 1986 à Newtown, dans le Connecticut (Etats-Unis).

Image
La Une du "New York Daily News" à l'époque et une photo du couple avant le crime.


Richard Crafts, connu sous le nom de «tueur à la broyeuse» a été libéré de prison pour bonne conduite après avoir passé pratiquement 30 ans derrière les barreaux. Il avait été condamné pour le meurtre de sa femme disparue en 1986.


Il avait été condamné à la fin des années 80 à 50 ans de prison. Vingt ans avant la date officielle de sa libération, Richard Crafts a été libéré. Aujourd’hui âgé de 82 ans, il a été remis en liberté pour bonne conduite, placé dans une maison de transition et devrait être définitivement relâché au mois de juin. S’il a pu être libéré si longtemps avant la fin de sa peine, c’est parce que l’homme bénéficie d’une loi autrefois en vigueur dans le Connecticut, permettant aux prisonniers d’être relâchés des années plus tôt pour bonne conduite. Cette loi n’existe aujourd’hui plus mais les détenus condamnés avant 1994 peuvent encore y avoir droit.


Richard Crafts avait été déclaré coupable du meurtre de sa femme, Helle Crafts. Cette dernière, hôtesse de l’air originaire du Danemark, avait été vue pour la dernière fois le 7 novembre 1986. Son mari avait changé plusieurs fois de version pour expliquer sa disparition. Il avait affirmé à la police qu’elle se trouvait chez des amis sur les îles Canaries ou encore chez sa mère au Danemark. Mais l’enquête avait mis en lumière de nombreux éléments troublants, rapporte le site Patch.com. Les autorités avaient en effet découvert que l’époux avait récemment acheté un congélateur et une broyeuse à bois. Il aurait en outre assuré à son beau-frère que la police ne retrouverait jamais le corps. «Il n’y a plus rien, il a disparu», a-t-il lancé. La police avait alors établi que le suspect avait tué sa femme, congelé son corps avant d’essayer de le faire disparaître dans la broyeuse achetée précédemment. Des restes du cadavre, dont des os et des dents – ainsi qu’une enveloppe sur lequel était écrit son nom – avaient été trouvés plus tard dispersés près d’un point en acier.


Richard Crafts avait été arrêté en 1987. Un premier procès avait eu lieu mais avait été annulé faute d’éléments suffisants contre lui. Il avait finalement été condamné trois ans plus tard. Le site Oxygen.com rappelle qu’il fut la première personne dans l’histoire du Connecticut à être déclaré coupable alors qu’aucun corps n’avait été retrouvé. Il a d’ailleurs toujours clamé son innocence. Ce crime est si connu aux Etats-Unis que plusieurs programmes, dont l’émission «Forensic Files» l’ont évoqué dans des épisodes. L’affaire a également inspiré le film «Fargo» en 1996, récompensé aux Oscars.



Source : PM le 4 février 2020

Retourner vers « Amérique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités