Il y a 25 ans, Kim, 11 ans, et Ken, 9 ans, disparaissaient à Anvers

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 7427
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Il y a 25 ans, Kim, 11 ans, et Ken, 9 ans, disparaissaient à Anvers

Messagepar marathon » 05 janv. 2019, 17:38

Il y a 25 ans, Kim, 11 ans, et Ken, 9 ans, disparaissaient à Anvers


Image

Ce vendredi, cela fait exactement 25 ans que débutait une des histoires de disparition jamais élucidées en Belgique. Âgés respectivement de 11 et 9 ans, Kim et Ken -soeur et frère- avaient disparu le 4 janvier 1994 alors qu'ils se rendaient chez une connaissance.


Le corps sans vie de Kim avait été retrouvé un bon mois plus tard, sur l'Asiadok, et l'enquête avait permis d'établir qu'elle avait été victime d'abus sexuels. Le crime n'a jamais pu être élucidé. Aucune trace de Ken n'a jamais été retrouvée. Il a été déclaré mort en 2014 par le tribunal civil d'Anvers.

Ce 4 janvier, comme chaque année, des proches et sympathisants des victimes se sont réunis non loin du lieu où avait été retrouvé le corps de la fillette.


Source : Belga le 4 janvier 2019





Affaire Kim et Ken


L'affaire Kim et Ken est une affaire criminelle Belge, non élucidée, qui prend forme après la disparition de Kim et Ken Heyrman le 4 janvier 1994.



Les faits

Le 4 janvier 1994, à Anvers, Kim Heyrman, 11 ans, et son frère Ken Heyrman, 8 ans, disparaissent alors qu'ils se rendaient au football pour y jouer avec des amis. La police pense dans un premier lieu à une fugue.

Le 11 février, peu après 9 heures, Kim Heyrman est retrouvée morte par un batelier dans l'Asia, bassin du vieux port d'Anvers. La petite fille ne porte dès lors plus qu'un simple T-shirt, ses sous-vêtements étant arrachés et sa culotte abaissée au niveau des chevilles. Le corps porte de nombreuses blessures au niveau du dos, de la poitrine, du ventre et du cou. Le corps de la jeune fille a également été violé.

Le corps de Ken, malgré les recherches de la police, n'a jamais été retrouvé

L'enquête

L'affaire Kim et Ken donne lieu à la création du Comité Kim en Ken qui enquêtera entre 1995 et 2001.

La décomposition du corps de Kim empêchera la découverte d'éventuelle traces de sperme.

Le suspect numéro un de l'époque est le père de Ken et le père adoptif de Kim, Manuel Heyrman, divorcé avec la mère, Tinny Mast depuis quelques années. En effet celui-ci avait transmis une lettre anonyme au parquet déclarant l'assassinat des deux enfants, ensuite jetés dans le canal Albert, non loin du lieu au Kim fut retrouvé. Son alibi était lui aussi assez douteux, expliquant avoir médité dans sa cave au moment des faits. Le 7 février, Manuel tente de se suicider.

La piste du tueur Ronald Janssen a également été explorée4.

À ce jour, l'affaire reste non élucidée1.


En 2006, la mère des enfants, Tinny Mast, écrit un livre sur le sujet, titré Kim & Ken, mes enfants disparus.


Image


Sous la forme d'un abécédaire, cette mère de famille témoigne du drame personnel qu'elle a enduré en 1994 à Hoboken, lors de la disparition de ses deux enfants : Kim, sa fille de 11 ans et Ken, son fils de 8 ans. ©Electre 2018


Quatrième de couverture

Dire adieu à ses enfants fait partie du quotidien de Tinny Mastdepuis douze ans. Tinny avait vingt-huit ans lorsque Kim, sapetite fille de onze ans, et Ken, son fils de huit ans, ont disparule 4 janvier 1994. Un mois plus tard, on retrouvera Kim dansl'Asiadock à Anvers, violée, assassinée. Aujourd'hui encore,Tinny ne sait pas ce qu'il est advenu de son fils. Kim et Ken,mes enfants disparus nous plonge au coeur de la souffranced'une maman avec ses espoirs, ses doutes, ses interrogations,ses peurs... Parfois de manière poétique, parfois demanière philosophique, mais toujours avec une simplicitésans détour, Tinny Mast a écrit un livre en guised'adieu à Kim et Ken. Considérée comme une «marginale» personne ne l'acrue. Elle est apparue aux côtés des familles Russo,Brichet, Marchal, Benaïssa, comme une des figures deproue de la Marche blanche il y a dix ans. «De la douleur jaillit l'espoir», écrit-elle. Son émouvantplaidoyer pour l'amour et une nouvelle solidaritéest une référence pour tous ceux qui vivent un dramepersonnel. Tinny Mast s'oppose à l'intolérance croissantede la société et au discours politique actuel.Pour que la vie de ceux qui ne fêteront plus jamaisleur anniversaire ait encore un sens.

Retourner vers « Europe »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité