Un couple de Mexicains avoue les meurtres de 20 femmes

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 7696
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Un couple de Mexicains avoue les meurtres de 20 femmes

Messagepar marathon » 10 oct. 2018, 12:42

Un couple de Mexicains avoue les meurtres de 20 femmes

Le couple a avoué 10 meurtres pour le moment./


Ils sont décrits comme des voisins « classiques et calmes ». Du moins en journée, lorsque Juan Carlos et Patricia vendent des courges, du maïs et des vieux vêtements sur les trottoirs de la banlieue de Mexico. Le soir, en revanche, ce couple se transforme en véritables monstres. Ces deux Mexicains, arrêtés vendredi à Ecatepec de Morelos, dans la banlieue nord-est de Mexico, alors qu’ils transportaient des restes humains dans une poussette, sont soupçonnés d’avoir tué vingt femmes.


Ils avouent 20 meurtres

Après cette double interpellation, les enquêteurs se sont dirigés vers deux immeubles pour les fouiller. Ils y ont découvert d’autres restes humains recouverts de ciment. Certains étaient cachés dans huit seaux d’une capacité de 20 litres chacun, d’autres étaient congelés dans un réfrigérateur, enveloppés dans des sacs en plastique. Des expertises médico-légales sont menées pour tenter d’identifier les victimes. Les familles de personnes portées disparues en avril, juillet et septembre, ont été contactées pour faire des reconnaissances.

Au cours de son interrogatoire, Juan Carlos, le mari, a avoué avoir tué 20 victimes. Mais d’autres restes humains ont été trouvés sur un terrain vague où cette famille louait une chambre depuis deux ans.


Source : La Dépêche le 9 octobre 2018

marathon
Messages : 7696
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Un couple de Mexicains avoue les meurtres de 20 femmes

Messagepar marathon » 17 oct. 2018, 11:17

Tueur en série: il violait, tuait, démembrait et vendait les restes de ses victimes

Un couple a été arrêté jeudi au Mexique alors qu'il transportait des restes humains dans une poussette. L'homme a reconnu avoir, avec son épouse, attiré, parfois violé, assassiné, démembré une vingtaine de jeunes femmes, avant de revendre leurs restes.



L'homme aurait assassiné une vingtaine de femmes à Ecatepec, avec l'aide de sa compagne.
L'arrestation a permis de mettre un terme à l'effroyable carnage perpétré par un tueur en série aidé de sa compagne, qui serait de son propre aveu impliqué dans la mort d'une vingtaine de jeunes femmes. L'homme a également reconnu avoir violé certaines de ses victimes, qu'il démembrait ensuite avant de revendre leurs restes. Il aurait été jusqu'à vendre l'enfant de l'une d'entre elle.

Les policiers mexicains enquêtaient sur la disparition de dix jeunes femmes lorsqu'ils ont arrêté le couple en flagrant délit jeudi 5, à Ecatepec. Ceux-ci étaient en effet en train de transporter des restes humains dans une poussette au moment de leur interpellation.

Le rôle de la jeune femme était encore trouble ce mardi 9. Elle aurait aidé son compagnon, présenté pour l'instant comme le tueur "actif" de ce duo, à attirer de jeunes mères dans leur repère. Pour cela, le couple prétendait avoir à vendre des articles pour enfants.



Sur les lieux, les policiers ont retrouvé de nombreux restes humains recouverts de ciment dans des sceaux ou dans des réfrigérateurs.

Une fois arrêté, l'homme aurait frappé les enquêteurs par le détachement avec lequel il a raconté avoir abusé de ses victimes et vendu leurs restes, ainsi qu'un enfant. Identifié comme un certain Juan Carlos N., il a affirmé avoir commis deux fois plus de meurtres que les dix dont il était suspecté. Selon une première expertise psychiatrique, le suspect présenterait "un désordre mental avec psychose et trouble de la personnalité". Son épouse souffre, elle, d'une déficience mentale depuis sa naissance et est sujette à des délires. Mais tous les deux seraient "capables de différencier le bien du mal". Le couple a trois enfants, dont un en bas âge.

Choquante, l'affaire est devenue un symbole dans un pays où 90% des crimes ne seraient jamais élucidé et où les femmes sont particulièrement vulnérables. Selon l'ONU, sept femmes sont assassinées chaque jour au Mexique. Un chiffre qui serait en hausse depuis le début de l'année.


Source : France Soir le 9 octobre 2018

marathon
Messages : 7696
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Un couple de Mexicains avoue les meurtres de 20 femmes

Messagepar marathon » 12 févr. 2019, 15:11

Mexique: Un couple de tueurs en série avoue avoir tué une vingtaine de femmes

Dans l’appartement du couple, les enquêteurs ont retrouvé dans un réfrigérateur et dans des récipients remplis de formol les restes de plusieurs femmes qu’ils avaient tuées…

Leurs interrogatoires font froid dans le dos. Jeudi dernier, les policiers mexicains ont arrêté, à Ecatepec, une banlieue au nord-est de Mexico, un couple de tueurs en série qui transportait des restes humains dans une poussette. L’homme et la femme sont soupçonnés d’avoir tué une vingtaine de femmes.

Si la ville d’Ecatepec, l’une des zones les plus pauvres et violentes de la capitale, est habituée à la criminalité, les révélations sur ce couple de tueurs en série ont laissé les habitants sous le choc. Dans un appartement où vivait le couple, Juan Carlos « N » et Patricia « N », les enquêteurs ont retrouvé dans un réfrigérateur et dans des récipients remplis de formol les restes de plusieurs femmes qu’ils avaient tuées.

La vidéo des interrogatoires diffusée par les médias mexicains

Selon les premiers éléments, le couple attirait principalement des mères célibataires aux revenus modestes en leur proposant à la vente des vêtements pour bébés. Lors de son interrogatoire, Juan Carlos « N » a admis avoir abusé sexuellement de plusieurs d’entre elles avant de les assassiner et de vendre leurs affaires.

Dans la vidéo, diffusée par les médias mexicains, l’homme, âgé d’une trentaine d’années, explique qu’il préfère « voir ses chiens manger la chair de ces femmes plutôt qu’elles ne continuent de respirer (son) oxygène ». Il prévient que s’il est libéré, il continuera de tuer des femmes pour « nettoyer le monde » de ces « saloperies », avant de fondre en larmes, racontant qu’une ancienne compagne l’a quitté pour un autre.

« Les deux sont capables de distinguer le bien du mal »

Il raconte enfin que lorsqu’il avait 10 ans, sa mère se prostituait et le confiait à une autre femme, qui abusait de lui. Selon un examen psychiatrique, Juan Carlos « N » présente « un désordre mental avec psychose et trouble de la personnalité », tandis que sa compagne est « déficiente mentale depuis sa naissance ». « Les deux sont capables de distinguer le bien du mal » précise toutefois le document.

La ville d’Ecatepec, qui compte 1,7 million d’habitants, détient le triste record de féminicides du pays. Des corps mutilés, brûlés ou à moitié nus apparaissent régulièrement dans les champs, terrains vagues ou eaux usées dans cette banlieue de la capitale. Dans l’État de Mexico, où est située Ecatepec, 301 femmes ou jeunes filles ont été assassinées l’an dernier, selon des chiffres officiels. « Ces crimes sont commis avec une haine évidente », selon la responsable de l’Observatoire national citoyen des féminicides, Maria Luz Estrada.


Source : AFP le 11 ocobre 2018


Retourner vers « Amérique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité