L'OGRE DES ARDENNES : LES DERNIERS SECRETS DE MICHEL FOURNIRET

Un forum pour les lectures documentaires et biographiques autour du thème SK.

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 5854
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

L'OGRE DES ARDENNES : LES DERNIERS SECRETS DE MICHEL FOURNIRET

Messagepar marathon » 11 août 2018, 07:33

PARUTION LE 7 NOVEMBRE 2018


Sortie le 7 novembre avec la diffusion d'un documentaire sur France 2. Des révélations stupéfiantes

L'OGRE DES ARDENNES : LES DERNIERS SECRETS DE MICHEL FOURNIRET




Image


AUTEUR : STEPHANE BOURGOIN

EDITEUR : GRASSET

PRIX : 19.00 €


280 PAGES

Pendant des années, il a agi en toute impunité. Depuis sa première condamnation en 1966, à l’âge de vingt-quatre ans, près de 40 ans de la vie d’un prédateur sexuel qui a su profiter des failles du système judiciaire et du manque de communication entre les différents services de police. A l’une de ses victimes en 2003, Michel Fourniret affirme : « Je suis pire que Dutroux ».
Le 28 mai 2008, Michel Fourniret écope d’une réclusion criminelle à perpétuité incompressible pour sept assassinats, viols et enlèvements. Son épouse et complice Monique Olivier est aussi condamnée à la perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 28 ans.
En novembre 2018, il est jugé pour le meurtre de Farida Hamiche, commis le 12 avril 1988, pour s’emparer du trésor du « Gang des postiches ». Le 16 février 2018, « L’ogre des Ardennes » reconnaît les assassinats de Marie-Angèle Domece et de Joanna Parrish, tuées en 1988 et 1990, pour lesquels il doit passer en jugement en 2019.
Mais le passé criminel de Fourniret recèle encore beaucoup de zones d’ombre, notamment entre 1990 et 2000…
Ce livre-témoignage retrace le terrible parcours du couple Fourniret-Olivier, mais il donne aussi la parole aux victimes et à leurs proches, aux enquêteurs, aux magistrats et avocats parties prenantes dans la traque d’un des pires tueurs en série ayant sévi en France et en Belgique.


Des révélations stupéfiantes

6 ADN de victimes potentielles du couple jamais analysés. Un "jardin d'enfants", qui a appartenu à Fourniret et attenant à l'une de ses maisons du crime, qui n'a jamais été fouillé, et qui pourrait être son cimetière privé. Sur ce même terrain, deux arbres que l'on n'a pas le droit de déraciner par acte notarié. Les premiers crimes sexuels de Fourniret entre 1966 et 1984 avec les PV des interrogatoires. La publication, pour la première fois et dans leur intégralité, des passionnantes expertises psychologiques de Michel Fourniret et Monique Olivier (près de cent pages avec toutes leurs réponses). L'analyse de la dynamique criminelle du couple, etc.

Retourner vers « Lectures informatives »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité