Giuseppe, un ancien prêtre accusé de pédophilie, assassiné après sa sortie de prison: la police soupçonne le père de l’u

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 8729
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Giuseppe, un ancien prêtre accusé de pédophilie, assassiné après sa sortie de prison: la police soupçonne le père de l’u

Messagepar marathon » 04 janv. 2019, 18:12

Giuseppe, un ancien prêtre accusé de pédophilie, assassiné après sa sortie de prison: la police soupçonne le père de l’une de ses victimes

Giuseppe Matarazzo, un ancien prêtre italien accusé de pédophilie a été tué après sa sortie de prison. Le père de l’une de ses victimes est soupçonné par la police.


L’ancien prêtre et pédophile italien Giuseppe Matarazzo a été condamné en 2008 à 11 ans de prison pour le viol de deux jeunes filles. En juillet dernier, 10 ans après, l’homme a pu quitter la prison mais n’aura pas connu la liberté bien longtemps.

En effet, un mois après sa sortie, Giuseppe Matarazzo a été tué par 5 balles. La police soupçonne le père de l’une des victimes de l’ancien prêtre, une jeune fille de 15 ans, d’avoir engagé un tueur à gage pour commettre le meurtre.

La famille de Giuseppe Matarazzo est quant à elle toujours convaincue de son innocence : « il a été reconnu coupable sans aucune preuve ADN », a affirmé l’un de ses proches. « Il a eu une mort terrible et nous continuerons à chercher la vérité ».


Source : Sud Info le 3 janvier 2019

marathon
Messages : 8729
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Giuseppe, un ancien prêtre accusé de pédophilie, assassiné après sa sortie de prison: la police soupçonne le père de

Messagepar marathon » 04 janv. 2019, 18:43

Un père paye des tueurs à gages pour tuer le violeur pédophile de ses fille


Un père de famille italien est soupçonné d'avoir commandité l'assassinat du violeur de ses filles à sa sortie de prison en juillet dernier. L'une des jeunes filles s'était donnée la mort après son viol.



Giuseppe Matarazzo a passé onze années en prison après avoir été reconnu coupable de viol sur deux soeurs, adolescentes au moment des faits. Libéré en début juillet 2018, cet ancien berger originaire de Naples a été retrouvé mort, dans la village de Frasso Telesino, le corps criblé de cinq balles, le 19 juillet. Vendredi 28, le procureur Aldo Policastro a fait savoir que la police italienne a désormais la certitude que le meurtre a été commis par des tueurs à gages. Elle soupçonne le père des victimes de Giuseppe Matarazzo d'être le commanditaire de l'assassinat.

L'une des jeunes filles agressées s'était d'ailleurs pendue à un arbre dans la campagne environnante de Frasso Telesino en 2008, après le viol dont elle a été victime rapportent les médias transalpins. Le jour du drame, elle avait quitté la maison en expliquant qu'elle allait nourrir les moutons et n'était jamais revenue. Les carabiniers qui avaient enquêté sur le suicide avaient découvert des "preuves irréfutables de la culpabilité de Matarazzo" dans le viol de la jeune fille et de sa sœur. Il a été donc condamné à onze années de réclusion.


A sa sortie de prison, le violeur était revenu s'installer dans le village mais souhaitait le quitter pour aller vivre à l'étranger avant d'être abattu. Deux hommes ont été interpellés, Giuseppe Massaro, 55 ans, et Generoso Nasta, âgé de 30 ans. Ils sont soupçonnés d'être les responsables du meurtre. Le père des jeunes filles est pour sa part soupçonné d'être le commanditaire. Il a été placé en garde à vue.

La famille de la victime crie quant à elle l'innoncence de Guiseppe Matarazzo. "Reconnu coupable sans preuve d’ADN, il est décédé atrocement sans aucune culpabilité. Son nom et sa mémoire ont été traînés dans la boue par ceux qui voulaient laver leurs propres péchés. Il a été tué sans avoir droit à la justice. Nous n’arrêterons jamais de chercher la vérité", a-t-elle fait savoir par le biais d'un communiqué.


Source : France Soir le 4 janvier 2019


Retourner vers « Europe »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité