Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 12 sept. 2017, 20:23

Disparition de Maëlys : des médiums omniprésents


Trois femmes du secteur travaillent à la disparition de Maëlys qui rassemble 22 médiums. Elles ont souhaité préserver leur anonymat.

Où est Maëlys ? Depuis 17 jours la question hante tout le monde. La gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin continue de recevoir « des dizaines et des dizaines » d’appels chaque jour concernant cette disparition. Une personne spécifique s’occupe de tout faire remonter à la cellule d’enquête dédiée car « on ne peut pas se permettre de ne pas les prendre en compte », assure la gendarmerie.


Un phénomène connu

Ce phénomène est connu des enquêteurs. Estelle Mouzin, Fiona, Xavier Dupont de Ligonnès, la famille Troadec… À chaque affaire médiatisée, des personnes font part de leurs visions.

Pour Maëlys, un groupe de 22 médiums s’est même constitué sur Facebook : « J’ai essayé de faire abstraction car je suis maman de trois enfants mais une amie médium m’a sollicitée. Il m’est alors apparu comme une évidence qu’il fallait tout faire pour la retrouver. J’ai créé ce groupe pour se rassembler et être plus puissants. On partage, confronte et recoupe tout. J’ai déjà fait part, trois fois, de notre synthèse aux gendarmes » confie Ludivine.


Source : Le Dauphiné le 12 septembre 2017

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 12 sept. 2017, 20:25

Disparition de Maëlys : les recherches sur le lac d'Aiguebelette reprendront demain

10 H 45 : Les recherches pour retrouver la petite Maëlys reprennent. Le bateau des gendarmes de Strasbourg, avec à son bord un sonar, vient de quitter le port d'Aiguebelette. Ils ont attendu que la pluie cesse pour ne pas abimer leur matériel informatique. Les recherches avaient cessé la veille vers 18 heures.



15 H 18 : Les recherches stoppées à midi reprennent après une grosse averse. Les sonaristes vont sonder, cet après-midi, la partie nord-est du lac. Les plongeurs des brigades d'Aix-les-Bains et de Valence vont finir de fouiller une zone sur Saint-Alban-de-Montbel.

16 H 00 : L'équipe de détection sonar de la gendarmerie de Strasbourg et les plongeurs des brigades d'Aix-les-Bains ont arrêté les recherches. Elles reprendront demain sur le lac.

Source : Le Dauphiné le 12 septembre 2017

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 15 sept. 2017, 08:09

Disparition de Maëlys : les parents de la jeune fille entendus par les juges

Les parents de l’enfant, toujours dans une attente insupportable, ont été entendus par les juges grenoblois. La petite Maëlys reste introuvable depuis plus de deux semaines.



Déjà plus de deux semaines que les recherches ne donnent rien. Disparue dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août en Isère lors d’un mariage, la petite Maëlys reste introuvable malgré d’importants moyens mobilisés.

Les parents de la jeune fille de 9 ans ont été reçus, ce mercredi, par les juges en charge de l’affaire à Grenoble, révèle le Dauphiné Libéré.( voir l'article en bas de page ) Les magistrats ont entendu le couple pendant plusieurs heures au palais de justice grenoblois.

Reconstituer l’emploi du temps du suspect

Du côté des recherches, après avoir fouillé les gorges de Chailles en Savoie, les enquêteurs explorent le lac d’Aiguebelette avec deux sonars. Un hélicoptère appuie les plongeurs en survolant la zone.

Les recherches restent vaines ce mercredi matin et se poursuivent également au lac de Romagnieu, une base de loisirs


Le suspect mis en examen et écroué pour "enlèvement et séquestration" avait ses habitudes dans ces endroits proches de son domicile. Les enquêteurs cherchent à reconstituer son emploi du temps.


Source : Sud Ouest le 13 septembre 2017


L'article du Dauphiné Libéré



Disparition de Maëlys : les sonars ont fini de sonder le lac d'Aiguebelette

Les enquêteurs traquent le moindre indice qui leur permettrait de les mener jusqu’à Maëlys. Ils cherchent également à reconstituer avec précision l’emploi du temps de l’homme mis en examen et écroué pour « enlèvement et séquestration » il y a dix jours


11 H 00 : Le Guiers et une vingtaine d’étangs sondés, les gorges de Chailles fouillées en rappel, le lac d’Aiguebelette exploré depuis dimanche avec le concours de deux sonars : les gendarmes semblent condamnés à intensifier leurs recherches sur le terrain, à la recherche du moindre indice qui leur permettrait de les mener jusqu’à Maëlys. La fillette de 9 ans reste introuvable depuis sa disparition survenue dans la nuit du 26 au 27 août, lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

11 H 04 : Pour la 4e fois cette semaine, les policiers suisses et les gendarmes de la Brigade de Strasbourg ont plongé leurs sonars dans le lac d’Aiguebelette. Les recherches ont débuté à 9 h 45.


15 H 15 : Les recherches sur le lac n'ont rien donné ce matin sur le lac d'Aiguebelette. Cet après-midi des plongeurs sont attendus pour rejoindre les deux sonars. Parallèlement un hélicoptère de la gendarmerie va survoler les abords du lac. Il devrait voler a très basse altitude à la recherche d'un indice.

15 H 25: De source judiciaire, le Dauphiné libéré apprend que les magistrats instructeurs en charge de l’affaire Maëlys ont reçu les parents de la fillette. La rencontre s’est déroulée ce mercredi matin, au palais de justice de Grenoble. Pendant plusieurs heures, les magistrats ont longuement entendu ce couple qui, depuis plus de deux semaines, est dans une attente insupportable.

16 h 40: Selon les informations du Dauphiné libéré, et alors que les gendarmes continuent d’explorer le lac d’Aiguebelette avec le concours de deux sonars, les plongeurs explorent ce jeudi après-midi le lac de Romagnieu. Il s’agit d’une base de loisirs, composée de trois plans d’eau que longe le Guiers.

18h35 : Les sonars ont fini de sonder le lac d'Aiguebelette. Leur mission s'est donc achevée ce soir à cet endroit.Les plongeurs ont fermé une dernière porte ce matin au lac de Romagnieu en Isère avant de revenir à Aiguebelette en fin d'après-midi. Un hélicoptère a également survolé les alentours du lac à très basse altitude Mais pour l'instant tous les efforts pour retrouver Maëlys restent vains.



Si ce fastidieux travail de recherches doit s’étendre à d’autres lieux dans les jours à venir, comme le lac de Paladru, les enquêteurs de la section de recherches de Grenoble ne désespèrent pas de déceler une faille dans l’emploi du temps du principal suspect, mis en examen et écroué pour « enlèvement et séquestration » il y a dix jours. Un travail de fourmi afin de reconstituer « les trajets qu’il a pu réaliser en l’espace d’une heure, une heure dix, tout en sachant qu’il conduit vite », précise une source proche du dossier.

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 15 sept. 2017, 08:14

Disparition de Maëlys : le suspect transféré de prison




7 H 58 : Plusieurs heures durant, hier matin au palais de justice de Grenoble, les parents de Maëlys, cette enfant disparue dans la nuit du 26 au 27 août lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), ont été reçus par les magistrats instructeurs en charge de ce dossier ouvert pour enlèvement et séquestration. Assistés de leur avocat, Me Rajon, les parents de Maëlys ont raconté le déroulement de la soirée au cours de laquelle leur seconde fille, âgée de 9 ans, a disparu. Ils ont surtout répété à quel point ils avaient trouvé étrange le comportement de cet invité qui, au cours de la soirée, avait instauré une certaine proximité avec Maëlys. En lui montrant notamment les photos de ses chiens sur son téléphone portable

. L’ex-militaire s’était évaporé alors que tous les convives s’affairaient à chercher la fillette, avant l’arrivée des gendarmes. Croisé par la maman de Maëlys, affolée, le trentenaire de Domessin (Savoie) « ne semblait pas spécialement concerné par les recherches, ni vraiment inquiet du sort de la fillette… », indiquait dimanche dernier Me Rajon, tout en confiant l’attente insupportable, le supplice qu’éprouve le couple depuis deux semaines. « Leur témoignage a permis aux juges d’instruction d’avoir une vision globale du déroulé de cette nuit, de recueillir leur ressenti », confie une source judiciaire.


Un second portable

Dans le même temps, les recherches se sont poursuivies hier sur le terrain. Les sonars ont continué d’explorer les profondeurs du lac d’Aiguebelette. Commencées ce week-end, ces recherches se sont achevées en fin d’après-midi. Un lac où le suspect, Nordahl L., avait ses habitudes, promenant quotidiennement ses chiens. Un lac où sa famille dispose également d’un cabanon et d’un petit bateau. « Les recherches sont menées dans les secteurs que fréquentait l’ex-militaire, mais également en fonction des avancées des investigations menées par la cellule d’enquête », confie cette même source judiciaire.

Hier, c’est le lac de Romagnieu qui a été exploré par les plongeurs. Une base de loisirs distante de huit kilomètres seulement de la salle de fêtes de Pont-de-Beauvoisin. Plus d’une vingtaine de plans d’eau ont ainsi été sondés par les gendarmes des différentes brigades fluviales rhônalpines, ces quinze derniers jours, dans un périmètre semblable. Mais toujours selon cette source , les enquêteurs auraient débusqué une nouvelle incohérence dans les déclarations de l’ex-militaire.

Lors de sa première garde à vue, ce dernier avait omis d’évoquer l’existence d’un second téléphone portable, prétextant qu’il était en cours de résiliation avait alors précisé son avocat. Cependant, cette demande de résiliation ne serait intervenue qu’au début de la semaine suivant le mariage. Si le premier téléphone aurait été partiellement éteint au cours de la soirée, ce second portable aurait été en fonctionnement cette nuit-là, déclenchant des antennes relais alors que le trentenaire affirmait être à ce même instant au mariage. Cette nouvelle contradiction s’ajoute à de nombreux éléments troublants : une trace ADN de Maëlys découverte dans la voiture du suspect, un coffre lessivé, un bermuda taché de vin introuvable, la présence imaginaire d’un petit garçon ou encore des griffures.


13 H 06 : Une station de lavage, située à proximité du domicile du suspect, retient toute l’attention des enquêteurs. C’est là que, le lendemain du mariage au cours duquel la fillette a disparu, l’ex militaire a lavé et nettoyé de fond en comble son Audi A3. Une scène de près d’une heure trente, qui a été filmée par une caméra de surveillance. Les images sont aux mains des gendarmes. Selon les informations du Dauphiné Libéré, les enquêteurs ont procédé à différents prélèvements sur les lieux de cette station. Une trace de sang a été retrouvée, mais ne correspondrait pas à Maëlys.


13 H 23 : La seconde ligne téléphonique que le suspect a initialement omis d’évoquer aux enquêteurs était, selon ses déclarations, dédiée à son activité d’éducateur canin. Une activité que l’ex-militaire avait créée avant d’y mettre fin quelques mois plus tard. Selon les informations du Dauphiné libéré, Nordhal Lelandais a résilié cette ligne le lundi suivant le mariage. Une résiliation qui a pris effet quelques jours plus tard. C’est cette ligne qui a « borné » différents relais téléphoniques du secteur alors que le trentenaire a assuré qu’il était au même moment à la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin. Interrogé, celui-ci aurait justifié « ses déplacements » pour aller chercher des stupéfiants.


16 H 45 : L’information a été confirmée au Dauphiné libéré. Depuis son incarcération, il y a dix jours, Nordahl Lelandais, mis en examen pour enlèvement et séquestration d’un mineur de 15 ans, subissait de nombreuses menaces de mort de la part de ses co-détenus de la maison d’arrêt de Varces. Aussi, pour assurer la sécurité de l’ex-militaire, l’administration pénitentiaire a pris la décision de le transférer. Selon nos informations, ce transfert est intervenu ce jeudi. Le suspect est désormais placé à l’isolement au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier.

Source ; Le Dauphiné le 14 septembre 2017

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 15 sept. 2017, 14:01

Affaire Maëlys : le suspect s'est absenté à trois reprises du mariage


Le second téléphone portable du suspect dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys retient plus que jamais l'attention des enquêteurs. Selon les informations du Dauphiné Libéré, et après avoir révélé l'existence de cette seconde ligne étonnement résiliée dès le lundi suivant le mariage, Nordahl Lelandais, mis en examen et écroué pour enlèvement et séquestration d'un mineur de 15 ans, a finalement reconnu s'être absenté à trois reprises au cours de la soirée avant de s'éclipser peu avant l'arrivée des gendarmes.

En effet, les enquêteurs auraient établi que ce téléphone portable a borné à trois reprises à trois horaires différents des relais téléphoniques dont la couverture géographique ne peut atteindre la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin. Initialement, le trentenaire avait pourtant assuré qu'à ces instants il était au mariage.

Interrogé sur cette nouvelle contradiction, l'ex-militaire de Domessin a rétorqué qu'il s'était absenté à chaque fois pour se fournir en cocaïne, afin d'en faire profiter des convives.

Par ailleurs, ce téléphone portable aurait par moment basculé en mode avion, ne permettant pas ainsi de le localiser.


Source : Le Dauphiné le 15 septembre 2017

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 17 sept. 2017, 17:09

Disparition de Maëlys : pour son frère, le suspect est "innocent à 100%"

Les nombreuses recherches lancées par les gendarmes ont été infructueuses.

Malgré les éléments troublants qui font peser sur Nordahl L. de lourds soupçons, son frère est persuadé qu’il n’a rien a se reprocher.

Disparue lors d’une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère) dans la nuit du 26 au 27 août, Maëlys, 9 ans, reste toujours introuvable. Les policiers poursuivent leurs investigations et près de trois semaines après la soirée, leurs soupçons se concentrent sur Nordahl L..


Âgé de 34 ans, l’homme est en détention provisoire depuis le 3 septembre. Les policiers s’interrogent sur un certain nombre d’éléments troublants qui en font le suspect numéro un dans cette affaire. Son frère, âgé de 36 ans, s’exprime ce samedi dans Le Dauphiné Libéré. A ses yeux, Nordahl L. subit un véritable acharnement judiciaire et médiatique : "Un jour, il sera lavé de tout soupçon et je l’emmènerai loin d’ici, sur un autre continent s’il le faut", dit-il.

Dix "fichés sexuellement" présents au mariage ?

Sven L. développe son raisonnement. Selon lui, son frère n’a pas eu matériellement le temps d’enlever la fillette et de faire tout ce qui lui est reproché.


"Il ne peut pas, en une heure, avoir enlevé la petite, s’être douché, changé et être revenu au mariage. Les gendarmes devraient aussi chercher ailleurs au lieu de s’acharner sur mon frangin. Il y avait dix fichés sexuellement parmi les invités de ce mariage. Et c’était pas des amis de Nordahl", poursuit-il.

Jeudi, le principal suspect, mis en examen pour enlèvement et séquestration d’un mineur de 15 ans, a été transféré de la maison d’arrêt de Varces vers le centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier. Il subissait en effet de nombreuses menaces de mort de la part de ses co-détenus.

Source : Sud Ouest le 16 septembre 2017

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 23 sept. 2017, 23:01

Disparition de Maëlys : la voiture du suspect flashée par un radar le soir du mariage

.10 heures : Plusieurs jeunes femmes, qui ont partagé par le passé la vie de Nordahl Lelandais, le suspect n°1 dans l’affaire de la disparition de la petite Maëlys, ont été entendues par les enquêteurs de la SR de Grenoble.

Selon les informations du Dauphiné Libéré, leurs déclarations font froid dans le dos. Ces jeunes femmes le décrivent comme "manipulateur", "menteur" et "violent". L’ex-militaire se serait montré très violent notamment lors des ruptures amoureuses. "Elles racontent toutes la même chose : Nordahl les traquait, les harcelait, les suivait en voiture pour tenter de les percuter".

Toujours selon les informations du Dauphiné Libéré, l’une de ces jeunes femmes aurait même confié avoir été emmenée dans les bois par Nordahl, "pour s’expliquer" selon ce dernier. "J’ai cru vivre ma dernière heure", a confié la jeune femme aux gendarmes.

Questionné sur ces nouveaux éléments, le nouvel avocat du suspect, Maître Alain Jakubowicz du barreau de Lyon, a refusé pour l’instant de s’exprimer sur le dossier.


19h30 : Selon les informations du Dauphiné Libéré, la voiture du suspect a été flashée par un radar automatique au cours de la nuit du mariage. Toujours selon nos informations, cette photo aurait été prise par un radar automatique car l’Audi A3 circulait bien trop vite. Cette photo est depuis analysée par des spécialistes afin d’établir ou non la présence de la fillette dans l’habitacle. Ce cliché pourrait constituer un élément clé de l’enquête.

Le suspect est un manipulateur selon ses ex


20h53 : L’ex-militaire a été filmé, près d’une heure et demie durant, en train de nettoyer sa voiture, dimanche en fin d’après-midi. Outre le fait d’avoir « lessivé » le coffre avec un produit puissant, il a également insisté très longuement sur la portière côté passager



Source : Le Dauphiné le 22 septembre 2017

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 23 sept. 2017, 23:03

Disparition de Maëlys : la fillette était-elle dans la voiture flashée ?


Près d’un mois après la disparition de Maëlys, l’enquête connaît un rebondissement ce vendredi soir


L’étau se resserre de plus en plus autour de Nordahl Lelandais. Selon les informations du Dauphiné Libéré, les enquêteurs disposeraient désormais d’éléments qui pourraient se révéler accablants à l’encontre du suspect.

L’Audi de Nordahl Lelandais a en effet été flashée la nuit de la disparition de la fillette par un radar à la sortie de Pont-de-Beauvoisin au cours de la nuit du mariage. Cette photo aurait été prise par un radar automatique car l’Audi A3 circulait bien trop vite. Cette photo est depuis analysée par des spécialistes afin d’établir ou non la présence de la fillette dans l’habitacle. Ce cliché pourrait constituer un élément clé de l’enquête.

En outre, l’ex-militaire a été filmé, près d’une heure et demie durant, en train de nettoyer sa voiture, dimanche en fin d’après-midi. En plus d’avoir « lessivé » le coffre avec un produit puissant, il a également insisté très longuement sur la portière côté passager.


Source : Le Dauphiné le 22 septembre 2017

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 23 sept. 2017, 23:05

Voiture du suspect flashée le soir du mariage: le parquet dément

Dans un communiqué, le parquet de Grenoble dément "catégoriquement" samedi que le véhicule de l’homme suspecté d’avoir enlevé la petite Maëlys ait été "flashé par un radar automatique" le soir du mariage où la fillette a disparu il y a quatre semaines.

"Avant la recherche du ou des auteurs de ce crime, chacun doit avoir conscience que le premier but de l’enquête reste la découverte de la victime et doit veiller à ne pas compromettre la difficile tâche des juges et des enquêteurs", conclut M. Coquillat en précisant que le parquet de Grenoble ne communiquera dans cette affaire "que s’il existe des éléments nouveaux qui doivent être portés à la connaissance du public et que si cette communication n’est pas de nature à nuire aux investigations en cours".


Source : Le Dauphiné le 23 septembre 2017

marathon
Messages : 10050
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une fille de 9 ans disparaît à 3h du matin lors d'un mariage

Messagepar marathon » 26 sept. 2017, 17:13

Affaire Maëlys. Les ex-compagnes du suspect avaient "peur de lui"


Les jeunes femmes qui ont partagé la vie de Nordhal L. ont décrit aux enquêteurs un homme au profil inquiétant qui les "harcelait" et les "traquait".

« Manipulateur », « menteur » et « violent ». C'est ainsi que les anciennes compagnes de Nordhal L., entendues par les gendarmes de la section de recherches de Grenoble, ont décrit le principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys, 9 ans.


D'après France 3 Auvergne-Rhônes-Alpes, qui cite vendredi 22 septembre, une source proche de l'enquête, elles avaient « très peur de lui ». Le Dauphiné Libéré affirme que l'ancien, militaire, âgé de 34 ans, se serait montré très violent, notamment lors des ruptures amoureuses. « Elles racontent toutes la même chose : Nordahl les traquait, les harcelait, les suivait en voiture pour tenter de les percuter », affirme le journal qui ajoute : « l’une de ces jeunes femmes aurait même confié avoir été emmenée dans les bois par Nordahl » pour s’expliquer

Selon France Info, Nordhal L. obligeait par ailleurs les femmes qu'il a fréquentée « à faire certaines choses et les filmait sans leur consentement. » Il aurait posté sur internet les vidéos de ces ébats. Selon France 3, « les femmes concernées se sont rapprochées de l’avocat du suspect pour que les documents soient retirés du web ».Nordahl L, 34 ans, a été mis en examen le 3 septembre pour « enlèvement et séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans » puis placé en détention. Il continue de nier toute implication dans la disparition de la fillette.

Source : Ouest France le 23 septembre 2017


Retourner vers « Europe »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité