Une poussette retrouvée vide dans Charlesbourg suscite l'inquiétude

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 6119
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Une poussette retrouvée vide dans Charlesbourg suscite l'inquiétude

Messagepar marathon » 19 avr. 2018, 17:44

Une poussette retrouvée vide dans Charlesbourg suscite l'inquiétude

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) effectuait, mercredi, une opération de recherche après qu’une poussette vide ait été retrouvée près du parc Bon-Air, dans le secteur de Charlesbourg.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) effectuait, mercredi, une opération de recherche après qu’une poussette vide ait été retrouvée près du parc Bon-Air, dans le secteur de Charlesbourg.

: Un avis de recherche a été émis pour rerouver une mère et sa fille en lien avec cette découverte.



«C’est assez inhabituel de trouver une poussette vide, donc on fait quelques recherches dans le secteur pour trouver le propriétaire», a indiqué Cyndi Paré, porte-parole au SPVQ.

C'est un citoyen qui a alerté les policiers lorsqu'il a vu la poussette abandonnée dans le parc.

Source : Agence QMI le 18 avril 2018

marathon
Messages : 6119
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une poussette retrouvée vide dans Charlesbourg suscite l'inquiétude

Messagepar marathon » 19 avr. 2018, 17:46

Poussette vide à Québec: le corps de l'enfant retrouvé, la mère localisée


police de Québec a confirmé que le corps retrouvé près d'une maison de Charlesbourg est celui de la petite Rosalie**

Alors qu'une mère et sa fillette de 2 ans ont été portées disparues mercredi, la police de Québec aurait localisé la maman, Audrey Gagnon.

Une femme qui serait celle que l'on recherche a été retrouvée dans un immeuble du 2710, avenue Gaspard. Elle a été transportée au poste pour éclaircir l'histoire. Un homme a aussi été amené


«Le corps d'un enfant» retrouvé à Québec

La police confirme qu'elle cherche toujours l'enfant et que l'on craint pour sa sécurité. Les recherches se concentrent maintenant dans un périmètre situé sur l'avenue Gaspard.


Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a entamé une opération de recherche après la découverte d’une poussette vide plus tôt mercredi après-midi près du parc Terrasse Bon-Air, dans le secteur de Charlesbourg.

«C’est assez inhabituel de trouver une poussette vide, donc on fait quelques recherches dans le secteur pour trouver le propriétaire», a indiqué Cyndi Paré, porte-parole au SPVQ.


Un citoyen a contacté les policiers mercredi matin pour nous signaler la présence d’une poussette vide près du parc Terrasse Bon-Air dans le secteur de Charlesbourg. Après enquête, il s’est avéré que celle-ci appartiendrait à madame Audrey Gagnon de Québec, et que cette dernière pouvait se trouvait en compagnie de sa fille Rosalie, âgée 2 ans.

Des recherches se sont aussitôt enclenchées afin de retrouver Mme Gagnon et sa fille. Elle avait été aperçue pour la dernière fois sur la rue Cartier aux alentours de 12 h 30 mercredi.

marathon
Messages : 6119
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une poussette retrouvée vide dans Charlesbourg suscite l'inquiétude

Messagepar marathon » 19 avr. 2018, 17:47

Le corps de la petite Rosalie Gagnon retrouvé dans une poubelle




La police de Québec a confirmé, mercredi soir, que le corps de l'enfant retrouvé plus tôt dans la journée dans le quartier Charlesbourg, à Québec, est celui de la petite Rosalie, portée disparue plus tôt dans la journée.


Image



Une simple poussette abandonnée dans un parc a mené en quelques heures seulement mercredi à l’horrible découverte du cadavre d’une fillette de deux ans jeté dans une poubelle près d’une résidence de l’avenue de Gaulle, à Charlesbourg.

Vers 7h15, la poussette a été retrouvée aux abords du parc Terrasse-du-Bon-Air, sur la 60e Rue.

Rapidement, un avis de recherche a été lancé afin de retrouver Audrey Gagnon, 23 ans, et sa fille Rosalie Gagnon, âgée de deux ans.

Vers 12h30, la mère aurait été aperçue sans son enfant quelque part sur la rue Cartier.

Moins de trois heures plus tard, vers 15h, les enquêteurs ont retrouvé la mère dans un immeuble à logements de l’avenue Gaspard.

Cette dernière a été emmenée par les policiers. Elle n’était pas menottée.

Un homme dans la vingtaine, qui habite à cette adresse, a aussi été transporté séparément par les patrouilleurs après avoir été fouillé. On ignore la nature exacte de la relation entre les deux personnes. Les policiers ont d’abord vérifié toutes les poubelles sur cette rue.

À une vitesse folle

Tout porte à croire que c’est la mère qui aurait ensuite fourni les informations permettant de retrouver l’enfant.

Environ une cinquantaine de minutes après que celle-ci fut montée à bord d’une voiture banalisée, les policiers se sont précipités en trombe sur l’avenue de Gaulle, à moins de deux kilomètres.

Le corps inanimé d’un enfant a été extirpé d’un bac de plastique avant d’être placé sur une civière à l’abri des regards. Une ambulance a quitté les lieux sans tentative de réanimation.

«On confirme la découverte d’un corps», a indiqué Cyndi Paré, porte-parole au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), vers 17h. Un peu avant 21h, Rosalie a été formellement identifiée.




Plusieurs questions restent toutefois en suspens. Comment la petite est-elle morte, qui en avait la garde et qui a déposé son corps à cet endroit?

Six mois de prison

Aucun élément ne permet pour le moment d’établir un lien avec cette résidence récemment vendue. Les anciens propriétaires, de même que les nouveaux, ne semblent pas en cause. Les voisins ont tous paru surpris.

«Je ne crois pas avoir déjà vu des enfants à cet endroit», a affirmé une voisine. Le maître-chien a longuement parcouru les deux sites. Pour transmettre toute information, le SPVQ demande de composer le 9-1-1.



En fin de soirée, Audrey Gagnon était toujours interrogée par les enquêteurs. Aucune arrestation n’avait encore été effectuée.

Si tel est le cas au cours de la nuit, des accusations pourraient être déposées aussi promptement que les événements se sont déroulés mercredi.

Selon nos informations, Audrey Gagnon avait des problèmes de toxicomanie. Secoué, un membre de sa famille a refusé de commenter.

Le père de l’enfant n’aurait pas été présent dans sa vie. Audrey Gagnon a notamment été condamnée à six mois de prison pour voies de fait grave en 2014.

Source : Le Journal de Québec le 18 avril 2018

marathon
Messages : 6119
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une poussette retrouvée vide dans Charlesbourg suscite l'inquiétude

Messagepar marathon » 19 avr. 2018, 17:48

La mère de la petite Rosalie Gagnon arrêtée pour meurtre


Audrey Gagnon, 23 ans, de Québec et accusée du meurtre de sa fille, Rosalie Gagnon, 2 ans, a été hospitalisée après s'être infligé des blessures, alors qu'elle était en détention. Elle comparaîtra aujourd'hui, si son état lui permet.




Audrey Gagnon, mère de Rosalie Gagnon, 2 ans, retrouvée morte mercredi après-midi à Québec, a été arrêtée pour meurtre, mais elle a été hospitalisée après s'être infligé des blessures tandis qu'elle était en détention.

La suspecte devrait toutefois être en mesure de comparaître ce jeudi au palais de justice de Québec pour faire face à des accusations de meurtre. Cyndi Paré, porte-parole au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), n’a pas voulu dévoiler la nature de ses blessures.

Fillette retrouvée morte: «C'est extrêmement difficile pour les policiers»

«On ne craint pas pour sa vie. Elle devrait comparaître aujourd’hui, tout dépendant de l’heure à laquelle son médecin la libérera», a indiqué Mme Paré.

Le dossier de Mme Gagnon a été soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). «Nous avons soumis le dossier pour meurtre au DPCP. C’est lui, au final, qui décidera des accusations qui seront portées», a ajouté Mme Paré.

Audrey Gagnon a été arrêtée au courant de la nuit alors qu’elle était interrogée par des enquêteurs. Sa fille Rosalie a été retrouvée inanimée dans une poubelle sur un terrain résidentiel de l’avenue De Gaulle, dans le secteur de Charlesbourg à Québec.

Elle a été retrouvée vers 17h.

«Une autopsie sera pratiquée aujourd’hui pour déterminer les causes et les circonstances exactes du décès», a poursuivi Mme Paré. Aucun détail sur l’état de la petite victime, soit de potentielles blessures apparentes, n’a été divulgué.

L’homme qui a été rencontré mercredi comme témoin a été libéré. Le SPVQ n’a pas transmis de détails sur les liens qui pourraient le rattacher à l’accusée.

Selon nos informations, Audrey Gagnon était aux prises avec des problèmes de toxicomanie. Le SPVQ n’a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet. Le père de l’enfant n’aurait pas été présent dans la vie de Rosalie.

La suspecte était connue du milieu policier. Elle avait notamment été condamnée à six mois de prison pour voies de fait graves en 2014.

Source : TVA Nouvelles le 19 avril 2018

marathon
Messages : 6119
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Une poussette retrouvée vide dans Charlesbourg suscite l'inquiétude

Messagepar marathon » 19 avr. 2018, 17:49

Fillette retrouvée morte: «C’est extrêmement difficile pour les policiers»



Audrey Gagnon, 23 ans, de Québec et accusée du meurtre de sa fille, Rosalie Gagnon, 2 ans, a été hospitalisée après s'être infligé des blessures, alors qu'elle était en détention. Elle comparaîtra aujourd'hui, si son état lui permet.


Audrey Gagnon, mère de Rosalie Gagnon, 2 ans, retrouvée morte mercredi après-midi à Québec, a été arrêtée pour meurtre, mais elle a été hospitalisée après s'être infligé des blessures tandis qu'elle était en détention.

La suspecte devrait toutefois être en mesure de comparaître ce jeudi au palais de justice de Québec pour faire face à des accusations de meurtre. Cyndi Paré, porte-parole au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), n’a pas voulu dévoiler la nature de ses blessures.

Fillette retrouvée morte: «C'est extrêmement difficile pour les policiers»

«On ne craint pas pour sa vie. Elle devrait comparaître aujourd’hui, tout dépendant de l’heure à laquelle son médecin la libérera», a indiqué Mme Paré.

Le dossier de Mme Gagnon a été soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). «Nous avons soumis le dossier pour meurtre au DPCP. C’est lui, au final, qui décidera des accusations qui seront portées», a ajouté Mme Paré.

Audrey Gagnon a été arrêtée au courant de la nuit alors qu’elle était interrogée par des enquêteurs. Sa fille Rosalie a été retrouvée inanimée dans une poubelle sur un terrain résidentiel de l’avenue De Gaulle, dans le secteur de Charlesbourg à Québec.

Elle a été retrouvée vers 17h.

«Une autopsie sera pratiquée aujourd’hui pour déterminer les causes et les circonstances exactes du décès», a poursuivi Mme Paré. Aucun détail sur l’état de la petite victime, soit de potentielles blessures apparentes, n’a été divulgué.

L’homme qui a été rencontré mercredi comme témoin a été libéré. Le SPVQ n’a pas transmis de détails sur les liens qui pourraient le rattacher à l’accusée.

Selon nos informations, Audrey Gagnon était aux prises avec des problèmes de toxicomanie. Le SPVQ n’a pas souhaité faire de commentaires à ce sujet. Le père de l’enfant n’aurait pas été présent dans la vie de Rosalie.

La suspecte était connue du milieu policier. Elle avait notamment été condamnée à six mois de prison pour voies de fait graves en 2014.


Source : Le Journal de Québec le 19 avril 2018


Retourner vers « Amérique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité