Un dangereux meurtrier présumé jugé dans un box blindé en Espagne

Les infos ou demandes d'infos sur les tueurs en série, c'est ici

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 11149
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Un dangereux meurtrier présumé jugé dans un box blindé en Espagne

Messagepar marathon » 28 janv. 2020, 18:54

Un dangereux meurtrier présumé jugé dans un box blindé en Espagne



Image
L'Espagne juge à partir de mardi dans un box blindé un meurtrier présumé surnommé "Igor le Russe", condamné pour deux meurtres en Italie et accusé de trois autres en Espagne.



Ancien militaire serbe selon les médias, Norbert Feher est jugé par le tribunal de Teruel (Aragon, nord) pour deux tentatives de meurtre le 5 décembre 2017 dans cette zone rurale et dépeuplée. "Igor le russe" est aussi accusé d'avoir assassiné le 14 décembre 2017 trois personnes dont deux agents de la Garde civile dans cette même province. Son procès pour ces trois meurtres devrait se tenir au printemps.


Le jugeant extrêmement dangereux, le tribunal de Teruel a fait spécialement installer dans la salle d'audience un box en verre blindé depuis lequel "Igor le Russe" assiste au procès. Quelques mois avant ces meurtres en Espagne, "Igor le Russe" avait fait l'objet d'une chasse à l'homme en Italie où il était accusé d'avoir tué un barman et un volontaire de la police locale dans la région d'Emilie-Romagne (nord-est).


"Il n'a pas besoin d'armes, lui-même est une arme", avait alors déclaré son ex-avocat, Stefania Smanio, citée par la presse italienne. Il a depuis été condamné par contumace par la justice italienne à la perpétuité.


Source : Belga le 28 janvier 2020



Un article du Parisien du 10 décembre 2017



La sanglante cavale d'Igor le Russe d'Italie en Espagne

Ce meurtrier récidiviste a été interpellé vendredi près de Grenade. Récit de la traque européenne d'un ancien militaire serbe.
.
Norbert Feher, dit Igor le Russe, s’était évanoui dans la nature après avoir tué deux personnes en Italie



C'est l'histoire d' une cavale sanglante qui aura duré plus de huit mois, celle d'Igor le Russe, meurtrier aux mille visages. Norbert Feher, de son vrai nom, a été arrêté vendredi en Espagne, non loin de Grenade, après une fusillade mortelle au cours de laquelle trois personnes ont trouvé la mort.


L'homme était devenu le fugitif le plus recherché d'Italie et d'Europe après avoir assassiné, à quelques jours d'intervalle en avril dernier, le propriétaire d'un bar à Budrio, une commune tranquille d'Emilie-Romagne et un garde civil. Plus de 1 500 gendarmes, munis de drones et de viseurs infrarouges, avaient alors été déployés dans la région, fouillant jour et nuit une zone marécageuse, dans une chasse à l'homme inédite.


Barricadés chez eux, les habitants avaient vécu des semaines d'angoisse rythmées par les consignes à suivre en cas de prise d'otages et les traces éparses laissées par le fugitif, soupçonné de dormir dans les granges, chassant la nuit, se cachant le jour. Les rumeurs les plus folles s'étaient mises à courir à son sujet.


Militaire d'origine serbe, contrairement à ce que laissait penser son surnom, rompus aux techniques de guerre, Igor était capable de s'immerger dans l'eau en ne respirant qu'avec une paille et de résister à des conditions de vie extrêmes. Connu à l'époque des services de police pour plusieurs braquages qui lui avaient valu huit ans d'emprisonnement et deux avis d'expulsion jamais respectés, Igor le Russe s'était pourtant bel et bien évanoui dans la nature.


Il vivait caché dans une ferme

Lassés de cette chasse à l'homme sans fin, les habitants de Budrio avaient proposé 50 000 euros de récompense à qui aurait mis la main sur lui ou aurait fourni des informations à son sujet. Sur Facebook, les photographies montraient un homme en apparence inoffensif, peu avare de selfies et habile dans l'art du déguisement. Soupçonné un temps d'avoir fui en Amérique latine, Igor le Russe était finalement bien moins loin. Il vivait caché dans une ferme en Espagne, à Teruel, un endroit où il était sans doute dès avril 2016, comme le laissent penser plusieurs photographies publiées sur son profil Facebook.

C'est dans cette localité qu'a eu lieu, le 5 décembre dernier, une fusillade faisant deux blessés. Lancés sur les traces de l'auteur présumé des tirs, deux policiers espagnols et un agriculteur de la région avaient fini non loin de chez lui.

Est-ce parce qu'il se sentait repéré que Norbert Feher les a tués ? Igor le Russe a été arrêté à bord du pick-up qu'il avait dérobé aux deux agents. Il portait trois armes et avait revêtu l'uniforme de l'une de ses victimes. Il n'a opposé aucune résistance.

Retourner vers « Tueurs en Série »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité