Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Les infos ou demandes d'infos sur les tueurs en série, c'est ici

Modérateur : marathon

marathon
Messages : 10886
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Messagepar marathon » 18 juin 2020, 11:52

Disparition d'Estelle Mouzin: des fouilles envisagées dans l'ancienne maison de Michel Fourniret

Dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin, des fouilles doivent être réalisées la semaine prochaine à l'ancien domicile de Michel Fourniret au château de Sautou et dans l'ancienne maison de sa soeur à Ville-sur-Lumes dans les Ardennes.


"Je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute." C'est en ces termes que Michel Fourniret a reconnu en mars dernier, au terme d'une audition marathon devant la juge Sabine Khéris, avoir enlevé et tué Estelle Mouzin. Une première avancée dans ce dossier criminel sans réponse depuis le 9 janvier 2003 et la disparition de la petite fille alors âgée de 9 ans à la sortie de l'école à Guermantes en Seine-et-Marne. Reste toutefois plusieurs questions en suspens, à commencer par le lieu où se trouve le corps de la petite victime.

C'est dans ce contexte que des fouilles doivent être réalisées la semaine prochaine dans les Ardennes, indiquent ce mercredi le Parisien et de 20 Minutes. Les enquêteurs de la section de recherches de Dijon vont mener ces recherches à l'ancien domicile de Michel Fourniret, le château de Sautou près de Sedan. C'est sur cette propriété, achetée par le tueur en série et son ex-femme Monique Olivier après avoir mis la main sur le magot du gang des postiches, que deux corps enterrés avaient été découverts en 2004 peu après l'arrestation du couple.



Des achats réalisés à proximité

Les enquêteurs devraient également se rendre à 10 kilomètres de là sur la commune de Ville-sur-Lumes. La soeur de Michel Fourniret, décédée quelques mois avant la disparition d'Estelle Mouzin, possédait en effet une maison dans cette petite commune des Ardennes d'un peu plus de 500 habitants.

Celui qui a été surnommé "l'ogre des Ardennes" se serait rendu dans cette maison, au moins après la disparition de la fillette. En effet, lors d'une perquisition chez Michel Fourniret, les enquêteurs ont découvert un ticket de caisse pour des achats effectués le 11 janvier 2003 dans un supermarché à quelques kilomètres de la maison de Ville-sur-Lumes. Questionné en mars par la juge sur la possibilité qu'il aurait pu se rendre dans cette maison, Michel Fourniret a répondu, selon Le Parisien:

"C'est tout à fait pertinent, glisse le tueur. Pas du tout improbable […]. Cela aurait pu servir à entreposer des personnes, mais je n'ai aucune souvenance que ça se soit produit."


La justice et les enquêteurs doivent désormais composer avec le peu d'éléments fournis par Michel Fourniret pour retrouver le corps d'Estelle Mouzin, qui se cache derrière une mémoire défaillante. La piste Fourniret a été approfondie ces derniers mois, notamment après l'audition de Monique Olivier par la juge d'instruction.

En novembre dernier, l'ex-femme du tueur avait remis en cause l'alibi de son ancien mari avant de reconnaître devant la juge que Michel Fourniret avait tué la fillette. L'"ogre des Ardennes" a depuis été mis en examen pour enlèvement suivi de meurtre dans cette affaire.


Source : BFMTV le 17 juin 2020

marathon
Messages : 10886
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Messagepar marathon » 23 juin 2020, 10:49

Disparition d'Estelle Mouzin : nouvelles fouilles dans deux anciennes maisons de Michel Fourniret

Dix-sept ans après la disparition d'Estelle Mouzin, à Guermantes en Seine-et-Marne, des fouilles sont entreprises ce lundi dans deux anciennes maisons de Michel Fourniret dans les Ardennes. Michel Fourniret est mis en examen dans cette affaire où le corps de la fillette n'a pas été retrouvé.

De nouvelles fouilles démarrent, ce lundi 22 juin, dans deux maisons ayant appartenu à Michel Fourniret dans les Ardennes. Elles pourraient durer deux à trois jours. La première maison est celle de Ville-sur-Lumes, à quelques kilomètres à l'est de Charleville-Mézières. C'était la maison de la soeur de Michel Fourniret, Huguette, il en a hérité après son décès. Les enquêteurs pourraient s'intéresser à la cave, là où aurait pu être séquestrée la jeune Estelle Mouzin, disparue en 2003. L'"ogre des Ardennes" est mis en examen dans cette affaire mais le corps de la jeune fille n'a jamais été retrouvé.


En mars dernier, dans le cabinet de la juge en charge du dossier, Michel Fourniret a fait des aveux. Il aurait reconnu avoir accosté la petite fille de 9 ans, dans la rue, à Guermantes, et précisé devant une photo de la fillette: "Je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute." Deux jours après la disparition d'Estelle, Michel Fourniret était dans les Ardennes. Les enquêteurs disposent d'un ticket de caisse d'un supermarché des environs de la maison de Ville-sur-Lumes, qui atteste de sa présence. Est-ce que Michel Fourniret y a emmené la fillette ? Ce n'est pas "improbable" aurait-il répondu à la juge d'instruction. Les enquêteurs sont attendus dès 14h à Ville-sur-Lumes.

D'importants moyens de recherche

La propriété de Ville-sur-Lume va être passée au peigne fin. Plus de cinquante gendarmes et experts sont mobilisés pour participer aux fouilles. Les enquêteurs ont l'appui de l’unité de fouille spécialisé du 17e régiment du Génie parachutiste. Cette unité est formée aux techniques archéologiques qui permettent de mettre en évidence des traces de creusement dans le sol.

Autre unité sur place, la section de recherche spécialisée de Dijon qui dispose d'un matériel de pointe : sonar, drones qui ont la capacité de voir sous terre et chiens dressés pour retrouver des ossements humains.



La piste du château du Sautou

D'autres fouilles sont aussi prévues au château du Sautou à Donchery, une autre résidence de l'ogre des Ardennes. Là où le couple Fourniret a vécu après avoir dérobé le trésor du gang des postiches. Là aussi où, en 2004, les corps de deux victimes du tueur en série avaient été découverts, peu de temps après son arrestation.



Source : France Bleu Champagne-Ardenne le 21 juin 2020

marathon
Messages : 10886
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Messagepar marathon » 23 juin 2020, 10:51

Disparition d'Estelle Mouzin : dans les Ardennes la cave du domicile de Fourniret qui intrigue les enquêteurs


Les fouilles pour tenter de retrouver le corps d’Estelle Mouzin, dans l’ancien domicile de Michel Fourniret à Ville-sur-Lumes ont débuté ce lundi 22 juin, dix-sept ans après la disparition de la fillette. De gros moyens ont été déployés, notamment pour sonder la cave de cette maison des Ardennes.


Le domicile de Michel Fourniret à Ville-sur-Lume prés de Charleville-Mézières n’avait jamais été fouillé. Ce lundi 22 juin, depuis le début d'après-midi, les enquêteurs de la section de recherche de Dijon passent la maison des Ardennes au peigne fin. Objectif : retrouver le corps d’Estelle Mouzin, disparue en 2003. Le 7 mars dernier, l'Ogre des Ardennes a reconnu pour la première fois sa participation aux faits sans donner plus de précisions. De gros moyens ont été déployés, notamment pour fouiller la cave de cet ancien domicile de la sœur de Michel Fourniret.



Une cave qui intrigue les enquêteurs

Si les enquêteurs s’intéressent tout particulièrement à la cave de cette maison que Michel Fourniret a beaucoup fréquentée c'est parce que celle ci était autrefois constituée de terre. Elle aurait été recouverte de béton depuis. C'est pour cela que d'importants moyens sont mis en oeuvre pour tenter de "radiographier" le sol de cette cave. C'est pour cela notamment que l’unité de fouille spécialisée du 17e régiment du génie parachutiste est mobilisée. Elle est formée aux techniques archéologiques qui permettent de mettre en évidence des traces de creusement dans le sol. Un géoradar est utilisé pour sonder les sols, avant même de creuser.

La locataire actuelle ne connaissait pas l'histoire de cette maison. Elle l'a découverte vendredi. Cette maison (qui fut un temps occupée par la sœur du criminel) était régulièrement visitée par Michel Fourniret jusqu'à son arrestation en 2003, mais n'a encore jamais été fouillée.

Un espoir pour la famille d'Estelle Mouzin

Si les juges en charge de l'enquête s'intéressent à cette maison de Fourniret, c'est qu'en plus des déclarations de son ancienne compagne Monique Olivier, qui l'accuse, ils disposent d'un ticket de caisse retrouvé lors d'une perquisition. Celui-ci indique que Michel Fourniret a effectué des achats le 11 janvier 2003, soit deux jours après la disparition d'Estelle Mouzin dans un supermarché situé près de Ville-sur-Lumes. Il était donc dans le secteur.


Une recherche sérieuse est nécessaire

Pour Yves Charpenel, ancien procureur général près la cour d'appel de Reims, invité ce lundi de franceinfo, "il ne faut pas espérer que spontanément" Michel Fourniret donne des "indications". Mais selon lui, "il est indispensable de ne pas s'épargner la peine de faire une recherche à fond et sérieuse".

Il rappelle que si Michel Fourniret a parfois donné de fausses pistes aux enquêteurs, il n'a jamais encore avoué un meurtre qu'il n'ait pas commis.

Agé de 78 ans, le tueur en série, mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort" dans cette affaire a été condamné à la perpétuité incompressible en mai 2008 pour sept meurtres, puis de nouveau à la perpétuité en 2018 pour un assassinat crapuleux.



Les fouilles pourraient durer une semaine

Selon l'avocat de Monique Olivier, ex compagne de Michel Fourniret, les fouilles pourraient durer "jusqu'à une semaine complète". Richard Delgenes estime que ces investigations "vont durer encore longtemps", affirmant qu'elles pourraient se poursuivre au Château de Sautou, une autre ancienne propriété du tueur en série située à Donchéry, à une dizaine de kilomètres de Ville-sur-Lumes, "dans les jours qui viennent". Des militaires et gendarmes y ont fait un premier passage à la mi-journée.*


Source : France Bleu Champagne-Ardenne le 22 juin 2020

marathon
Messages : 10886
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Messagepar marathon » 25 juin 2020, 10:15

Les grands moyens déployés pour retrouver le corps d’Estelle Mouzin sur d’anciennes propriétés de Michel Fourniret

Les fouilles débutées lundi dans les Ardennes pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin sur d'anciennes propriétés de Michel Fourniret pourraient durer jusqu'à "une semaine complète", a affirmé l'avocat de Monique Olivier, son ex-femme, soulignant que la justice avait mis "tous les moyens".

"Aujourd'hui, on n'a pas trouvé le corps d'Estelle Mouzin. Les travaux de terrassement sont encore en cours. Une semaine complète de fouilles est prévue à différents endroits", a déclaré Me Richard Delgenes à la presse après avoir assisté un moment aux opérations de fouilles entamées lundi après-midi à Ville-sur-Lumes, dans une maison ayant appartenu au tueur en série.



"Les fouilles vont durer encore longtemps", a-t-il dit, affirmant qu'elles pourraient se poursuivre au Château de Sautou, autre ancienne propriété de Fourniret à Donchéry, à une dizaine de kilomètres de Ville-sur-Lumes, "dans les jours qui viennent". Des militaires et gendarmes y ont fait un premier passage à la mi-journée.


“Un drone extrêmement particulier”


"La juge d'instruction de Paris à mis tous les moyens qui sont à sa disposition", selon l'avocat de l'ex-femme de Fourniret. Les gendarmes ont notamment utilisé "un drone extrêmement particulier, c'est une des premières en France", a-t-il dit.



Un drone a survolé le jardin de la maison lundi après-midi, ont constaté des journalistes de l'AFP.


Selon une source à la gendarmerie, il s'agit "soit d'un drone faisant partie de l'équipe de sécurisation" du site, soit "d'un drone équipé d'une caméra hyperspectrale" étudiant "les irrégularités du sol". "Pour les enquêteurs, ça permet de délimiter des zones particulières". Ainsi, "si une zone est lisse, on n'ira pas...", a expliqué cette source à l'AFP.


Dans la cave, "le luminol" a été passé dans les "excavations pour essayer de voir si on trouvait quelque chose, les exploitations sont encore en cours", a poursuivi l'avocat, précisant que des "carottages" avaient été réalisés sur "tout le terrain”


Régulièrement visitée par Michel Fourniret jusqu'à son arrestation en 2003, la propriété, vendue et aujourd'hui habitée, n'a encore jamais été fouillée.


Après des années de dénégations, il a reconnu début mars le meurtre d'Estelle Mouzin, 9 ans, enlevée le 9 janvier 2003 alors qu'elle rentrait de l'école à Guermantes (Seine-et-Marne).


"Piste numéro 1" pour les avocats de la famille Mouzin, Fourniret a plusieurs fois été soupçonné, puis mis hors de cause. Mais son alibi avait été contredit en novembre 2019 par Monique Olivier, énième rebondissement d'un dossier criminel hors norme.



Source : Belga le 22 juin 2020

marathon
Messages : 10886
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Messagepar marathon » 25 juin 2020, 10:26

Disparition d’Estelle Mouzin: les fouilles de l’ancienne maison de Fourniret ne donnent rien

Les fouilles entamées lundi en France dans une ancienne maison du tueur en série Michel Fourniret n'ont pas livré le corps de sa victime Estelle Mouzin, disparue en 2003, mais les importants moyens déployés nourrissent "l'espoir" de la famille.


"Des moyens tout à fait extraordinaires ont été mis en oeuvre" par Sabine Kheris, la juge d'instruction parisienne, a salué devant la presse Me Didier Seban, avocat du père d'Estelle Mouzin, à l'issue de cette première journée de fouilles menée dans cette maison à façade blanche à Ville-sur-Lumes, près de Charleville-Mézières, un temps occupée par la soeur du criminel, décédée en 2002.


Interruption pour la nuit


Débutées peu avant 14H30, elles ont été interrompues pour la nuit vers 21H15. Sous la houlette de la juge d'instruction, une cinquantaine de gendarmes et experts "pluridisciplinaires" ont été mobilisés pour y participer et sécuriser les abords.


Rien n’a été trouvé pour l’instant


"Malheureusement nous ne pouvons pas dire que des éléments aient été trouvés. Les recherches vont continuer, demain, après-demain, peut-être toute la semaine", a affirmé Me Seban. "Nous espérons qu'à terme de ces recherches très importantes, que nous demandions au nom de la famille d'Estelle Mouzin, la vérité puisse être enfin trouvée".

La cave intéresse les enquêteurs


Régulièrement visitée par Fourniret jusqu'à son arrestation en 2003, la propriété, vendue et aujourd'hui habitée, n'avait encore jamais été fouillée. La justice s'intéresse particulièrement à la cave, dont le sol autrefois constitué de terre aurait été recouvert de béton par "l'Ogre des Ardennes".


“Le lieu était à l’abandon”


"Le lieu était à l'abandon au moment où Estelle a disparu donc on pouvait imaginer que des choses aient pu" s'y passer. "Tout n'a pas été vérifié. Il y aura encore des recherches autour de cette maison", a avancé Me Seban. "En l'état les recherches n'ont pas abouti, on ne peut pas dire qu'on a identifié qu'Estelle ait pu être retenue dans cette maison. Mais elles vont continuer et nous avons bon espoir de connaître la vérité", a-t-il encore indiqué, se disant "heureux" que la justice ait mis ces moyens.


Après des années de dénégations, Michel Fourniret a reconnu début mars le meurtre d'Estelle Mouzin, 9 ans, enlevée le 9 janvier 2003 alors qu'elle rentrait de l'école à Guermantes (Seine-et-Marne).


Reprise des fouilles ce matin


Les gendarmes ont repris les opérations de fouilles ce matin. Aux alentours de 8H, des gendarmes de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie sont arrivés, avec un camion de la brigade fluviale, aux abords de ce domaine situé sur la commune de Donchery, ont constaté des journalistes de l’AFP tenus à distance. Sur place également, Sabine Kheris, la juge d’instruction parisienne.


Source : Belga le 23 juin 2020

marathon
Messages : 10886
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Messagepar marathon » 25 juin 2020, 10:27

Estelle Mouzin: reprise des fouilles sur les terres de Fourniret dans les Ardennes

Les gendarmes ont repris les opérations de fouilles mardi matin pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin dans les Ardennes, au Château de Sautou, autre ancienne propriété de Fourniret, à une dizaine de kilomètres de celle fouillée la veille, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Aux alentours de 8H00, des gendarmes de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie sont arrivés, avec un camion de la brigade fluviale, aux abords de ce domaine situé sur la commune de Donchery, ont constaté des journalistes de l'AFP tenus à distance. Sur place également, Sabine Kheris, la juge d'instruction parisienne. C'est dans cette propriété isolée de 15 hectares qu'avaient été retrouvés en 2004 les corps d'une fillette de 12 ans et d'une jeune femme de 22 ans, sur l'indication du tueur.


Des fouilles pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin, disparue en 2003, ont eu lieu lundi dans l'ancienne maison de Fourniret à Ville-sur-Lumes, près de Charleville-Mézières, sans découverte majeure.


Régulièrement visitée par Fourniret jusqu'à son arrestation en 2003, cette propriété, vendue et aujourd'hui habitée, n'avait encore jamais été fouillée. "Des moyens tout à fait extraordinaires ont été mis en oeuvre" par Sabine Kheris avait salué devant la presse Me Didier Seban, avocat du père d'Estelle Mouzin, à l'issue de cette première journée de fouilles menée dans cette maison un temps occupée par la soeur du criminel, décédée en 2002.



Sous la houlette de la juge d'instruction, une cinquantaine de gendarmes et experts "pluridisciplinaires" sont mobilisés dans les Ardennes pour participer aux fouilles qui doivent durer plusieurs jours. Après des années de dénégations, Michel Fourniret a reconnu début mars le meurtre d'Estelle Mouzin, 9 ans, enlevée le 9 janvier 2003 alors qu'elle rentrait de l'école à Guermantes (Seine-et-Marne).


“Il est possible que cette image m'indispose (...) et je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute", avait-il déclaré à la juge. Mais "les circonstances, la suite, le déroulement, c'est dans les oubliettes", avait-il poursuivi, sans révéler l'emplacement du corps. "Piste numéro 1" pour les avocats de la famille Mouzin, Fourniret a plusieurs fois été soupçonné, puis mis hors de cause. Mais son alibi avait été contredit en novembre 2019 par son ex-femme Monique Olivier, énième rebondissement d'un dossier criminel hors norme.



Source : AFP le 23 juin 2020

marathon
Messages : 10886
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Messagepar marathon » 26 juin 2020, 10:19

"L'une des expressions favorites de Fourniret est 'vous pouvez creuser'"

Psychologue auprès des tribunaux, Jean-Luc Ployé, a expertisé à trois reprises Michel Fourniret entre 2005 et 2018. Alors que, dans l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin, des fouilles ont lieu cette semaine dans deux propriétés où le tueur en série a séjourné, l'expert revient pour LCI.fr sur le profil de cet homme surnommé "l'Ogre des Ardennes"



Il est un des rares à l'avoir vu après son incarcération en face à face, pendant des heures, et sans menottes. Psychologue auprès des tribunaux, Jean-Luc Ployé* a échangé à plusieurs reprises avec Michel Fourniret évoquant notamment ses crimes.

En plus de 35 ans de carrière et après avoir fait plus de 13 000 expertises dans les tribunaux français parmi lesquelles des victimes et des mis en causes, le spécialiste confesse que celui que l'on surnomme aujourd'hui "l'Ogre des Ardennes" est la personne qui l'a le plus marqué. Alors que des fouilles ont lieu depuis lundi dans deux propriétés occupées un temps par Michel Fourniret, dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin, il revient sur le profil de cet homme aujourd'hui âgé de 78 ans.


"Il prend du plaisir à faire souffrir l'autre"


Vous avez vu Michel Fourniret trois fois, la dernière, c'était il y a deux ans. Pouvez-vous nous parler de ces "rencontres" ?

Jean-Luc Ployé : Je l'ai effectivement vu à trois reprises pour un total de seize heures environ. La première fois, c'était en 2005, à l'occasion de son premier procès. Il était alors à la maison d'arrêt de Bruxelles, et je suis resté avec lui neuf heures d'affilée. Je l'ai revu deux ou trois ans plus tard, à sa demande d'ailleurs, à Châlons-en-Champagne. La dernière fois que je l'ai vu, c'était il y a deux ans à la demande de la présidente de la cour d'assises de Versailles.

Comment l'aviez-vous trouvé en 2018?

On parle aujourd'hui de la perte de mémoire de cet homme. Quand je l'ai vu il y a deux ans, je lui ai fait passer des tests et manifestement il n'était pas "détérioré". Il écrivait encore à l'imparfait du subjonctif. Maintenant, il se peut qu'au cours des deux années qui viennent de s'écouler son état de santé ait pu se dégrader. Malgré cela, je pense que ses traits de personnalité demeureront les mêmes à vie et je pense qu'il peut très bien utiliser ces problèmes de mémoire. C'est quelqu'un qui veut toujours garder la maîtrise des choses.

Une quinzaine d'années sépare la première expertise que vous avez effectuée de cet homme et la dernière. Quelles évolutions avez-vous pu constater ?

Presque aucun changement dans ses traits de personnalités. Je lui ai fait passer deux tests projectifs de frustration, le test de Rosenzweig, et à quatorze ans d'intervalle, et ses réponses ont été identiques même pires. A chaque fois, elles sont très sadisantes. Il prend du plaisir à faire souffrir l'autre, il n'a jamais d'empathie ou d'altruisme. Dans ces crimes, Michel Fourniret est tellement sadique qu'il fait en sorte que c'est la victime elle-même qui lui demande de l'achever. Après, il dit : "Je ne pouvais pas faire autrement, c'est elle qui me l'a demandée". Puis quand il décrit ses crimes, il est extrêmement méticuleux, très précis.

"Pendant notre face-à-face, j'ai eu peur de lui"


Vous dites que Michel Fourniret est la personne qui vous a le plus marquée, pourquoi?

J'ai tout vu de la nature humaine. J'ai vu Pierre Chanal, Guy Georges, Jacques Rançon, je vais prochainement voir Nordahl Lelandais... À ce jour, c'est effectivement Michel Fourniret qui m'a le plus marqué. Après mon premier entretien en Belgique avec lui il y a quinze ans maintenant, j'ai arrêté de travailler pendant trois semaines. J'étais totalement envahi, il a fallu que je me rééquilibre. Fourniret est un personnage "fascinant", même si je n'aime pas dire cela. Pendant notre face-à-face, j'ai eu peur de lui. Il l'a vu tout de suite. Il a une intelligence intuitive phénoménale.

Pourquoi avez-vous eu peur de lui?

Michel Fourniret est un homme pas très grand, mais il a des mains énormes, imposantes, d'autant plus imposantes que l'on sait ce à quoi elles ont servi. Il a étranglé plusieurs de ses victimes. Pendant un entretien, je regardais ses mains, ll m'a demandé pourquoi je faisais cela, tout en sachant pertinemment pourquoi. Puis il m'a dit : "Monsieur l'expert, si vous me posez des questions sur mes parents, je vous étrangle". Là, dans ce petit bureau, j'ai eu un grand moment de solitude. A ma demande, il n'avait plus de menottes. Avec lui, tout est possible. Je l'ai quand même interrogé sur ses parents.


"Quand Fourniret reconnaît un crime, il ne ment pas"


Avez-vous parlé d'Estelle Mouzin avec Michel Fourniret au cours de vos expertises ?

Nous n'en avons jamais parlé ensemble. Maintenant, compte tenu de son profil et de celui de la victime, il n'est évidemment pas exclu qu'il ait assassiné cette enfant. Il faut savoir que quand Michel Fourniret reconnaît un crime, en tous cas au regard de son dossier actuel, il ne ment pas. Il n'a pas fait d'aveux formels concernant Estelle Mouzin mais il aurait reconnu le meurtre d'après plusieurs sources citées dans les médias, on peut donc penser qu'il est l'auteur. Mais pour l'instant, rien n'est certain.

Des fouilles sont en cours dans les deux propriétés où Michel Fourniret a vécu ou séjourné. Ces recherches pourraient-elles être un facteur déclencheur pour des aveux formels?

Il n'est pas sur place pour ces fouilles, donc je ne sais pas quel peut être l'effet. Mais il lui est arrivé lors de fouilles de ressentir une jouissance, un plaisir à ce que l'on creuse, dans les deux sens du terme. C'est d'ailleurs une de ses expressions favorites : "Vous pouvez creuser". Michel Fourniret avait fini dans certaines affaires par guider les spécialistes jusqu'aux corps de ses victimes, en leur disant ça alors que ces derniers creusaient sans relâche depuis plusieurs heures. Le tueur en série avait alors dit au procureur : "Reculez la pelleteuse d'1,50m". Les hommes se sont exécutés, et ont fini par retrouver deux corps : ceux d'Elisabeth Brichet, 12 ans, et de Jeanne-Marie Desramault, 22 ans.


Source : LCI

marathon
Messages : 10886
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: Les Fourniret bientôt de retour devant les assises

Messagepar marathon » 26 juin 2020, 10:30

Disparition d’Estelle Mouzin : les fouilles dans les Ardennes sont terminées, le corps de la fillette introuvable

Les fouilles dans deux anciennes propriétés ayant appartenu au tueur en série Michel Fourniret sont terminées. Le corps de la petite Estelle Mouzin reste introuvable pour l’heure.

Les recherches qui avaient débuté ce lundi n’ont rien donné ont annoncé les gendarmes ce jeudi soir. « Toutes les vérifications prévues ont été faites », ont-ils indiqué. « Au moins on sait qu’on n’a pas pu trouver de corps à des endroits qui étaient scientifiquement des caches potentielles », a déclaré à la presse, l’avocat de l’ex-femme de Michel Fourniret, Richard Delgenes.

Le corps d’Estelle Mouzin, enlevée le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), reste donc toujours introuvable à ce stade.

En mars dernier, Michel Fourniret avait reconnu avoir tué la fillette alors âgée de 9 ans. Il avait déclaré à la justice qu’il était « pertinent » que le corps de la petite fille se trouve dans l’une de ses anciennes propriétés dans les Ardennes.


Source : ACTU 17 le 25 juin 2020


Retourner vers « Tueurs en Série »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités