La famille de Laëtitia Perrais s'oppose au tournage de la série télévisée sur le drame de Pornic

Envie de parler ciné/séries/émissions mettant en scène des tueurs en série? C'est ici
marathon
Messages : 8315
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

La famille de Laëtitia Perrais s'oppose au tournage de la série télévisée sur le drame de Pornic

Messagepar marathon » 26 oct. 2018, 19:02

La famille de Laëtitia Perrais s'oppose au tournage de la série télévisée sur le drame de Pornic

Une série télévisée pour France 2 doit prochainement être tournée dans la région nantaise…


« On n’en veut pas. On a besoin de tourner la page. Il faut nous laisser tranquille. » Plus de sept ans après la disparition de Laëtitia Perrais, violée et assassinée à Pornic par Tony Meilhon, les proches de la jeune femme s’apprêtent à se replonger dans cette sombre histoire, malgré eux. Une série télévisée autour de ce drame, qui sera diffusée sur France 2, est en effet en préparation. Le tournage, prévu dès le mois de février prochain, doit se dérouler dans la région nantaise. Sans l’approbation de la famille de Laëtitia, qui vient de lancer une pétition (près de 500 signatures).

« On ne nous a rien demandé, on est contre ce film, indique Franck Perrais, le père biologique de Laëtitia et de Jessica, sa sœur jumelle. Avec cette série, on va encore devoir nous replonger dans cette histoire. On n’en peut plus. Sans compter les messages méchants que l’on reçoit et qui nous accusent de faire de l’argent sur le dos de notre fille. »

Un livre en 2016

Selon la famille de Laëtitia, qui rapporte avoir demandé conseil à leurs avocats, la série devrait tout de même bien voir le jour car le réalisateur, Jean-Xavier de Lestrade, aurait racheté les droits du livre Laëtitia, publié par Ivan Jablonka en 2016.


A l’époque, les proches avaient été associés à la rédaction de ce livre, récompensé par le prix Médicis. « Ivan Jablonka avait fait les choses bien, il nous avait tous rencontrés, rappelle Franck Perrais. Là, ce n’est pas pareil. On espère qu’ils n’utiliseront pas notre nom de famille car là nous pourrons porter plainte. »

Source : 20 Minutes le 26 octobre 2018


Laëtitia ou la fin des hommes

Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d’être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans.

Ce fait divers s’est transformé en affaire d’État : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du « présumé coupable », précipitant 8 000 magistrats dans la rue.

Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l’enquête, avant d’assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d’histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière : un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer.




Image

marathon
Messages : 8315
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: La famille de Laëtitia Perrais s'oppose au tournage de la série télévisée sur le drame de Pornic

Messagepar marathon » 10 nov. 2018, 16:12

Affaire Lætitia : le réalisateur de la série télévisée veut travailler en collaboration avec la famille


Jean-Xavier de Lestrade a rencontré les proches de Lætitia pour présenter sa série, mais aussi pour s’excuser. La famille avait appris par voie de presse, en octobre dernier, l’existence de ce projet. Désormais le dialogue est instauré entre le réalisateur et la famille de Lætitia.

En octobre dernier, Delphine Perrais la tante de Lætitia, sauvagement assassinée en 2011, lance une pétition en ligne contre un projet de série sur sa nièce. Cette pétition intitulée "Non à la série Lætitia" a reçu plus de 2.000 signatures. Face à cette mobilisation le réalisateur a rencontré ce mercredi (7 novembre) les proches de la jeune femme. Jean-Xavier de Lestrade, déclare vouloir travailler dans le respect et la dignité de la famille,

"Ne pas ajouter du malheur au malheur", Jean-Xavier de Lestrade

Cette série baptisée "Laëtitia" sur le drame de Pornic, sera diffusée sur France 2 et elle sera composée de quatre épisodes de 52 minutes, adaptée du livre d'Ivan Jablonka. Jean-Xavier de Lestrade explique qu’il va rencontrer très régulièrement, dans les prochains mois, la famille de Laetitia : "Ils auront leur mot à dire si certaines choses les gênent dans la série" déclare-t-il.

Le réalisateur récompensé d'un Oscar en 2002 ne veut pas faire dans le pathos : "Le fait divers en lui-même je m'en fous" explique-t-il : "Ce qui m’intéresse c'est de raconter l'histoire de cette jeune femme. C'est le devoir du service public. C'est une vraie réflexion sur le rôle de la société qui doit protéger les plus faibles et qui n'y arrive pas toujours" conclut-il.


"Mieux vaut que cette série soit fait par des personnes sérieuses", Delphine Perrais

De son côté la tante de Laetitia, Delphine Perrais confirme qu’un "dialogue est bien instauré avec le réalisateur" elle ajoute "d'accord ou pas avec ce projet, ça n’est pas la question, on ne pas décider, mais mieux vaut que cette série soit fait par des personnes sérieuses".

Le réalisateur qui annonce également que la série ne sera finalement pas tournée en Pays de la Loire, comme ça devait être le cas initialement. Le tournage devrait se faire au printemps prochain.



Source : France Bleu Loire Océan le 8 novembre 2018

marathon
Messages : 8315
Enregistré le : 09 oct. 2016, 09:49

Re: La famille de Laëtitia Perrais s'oppose au tournage de la série télévisée sur le drame de Pornic

Messagepar marathon » 03 juil. 2019, 10:06

Un sexagénaire jugé pour avoir placardé des affiches accusant son frère d'être impliqué dans "l'affaire Laetitia"

Il avait placardé des affiches accusant son frère d'être complice de Tony Meilhon, le meurtrier de Laetitia Perrais en 2011 et d'être impliqué dans le meurtre du petit Jonathan en 2004. Un sexagénaire était jugé ce mardi pour dénonciation calomnieuse par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire.

Les deux frères sont en conflit depuis des années


"Ici demeure X (le nom et le prénom étaient écrits) pédophile satanique, complice de Tony Meilhon dans le démembrement de Laetitia Perrais et meurtrier de Jonathan". Voilà le genre d'affiches et d'autocollants qui ont fleuri en plusieurs endroits de Pornic en septembre 2017. On pouvait les voir sur des commerces, des bâtiments municipaux ou des écoles. L'auteur de ces propos est le frère de celui qui est accusé . "J'ai agi ainsi car les gendarmes refusaient de prendre ma déposition" explique le prévenu " alors que j'avais des choses cruciales à leur dire. J'ai donc décidé d'alerter l'opinion par moi-même".


Deux frères en conflit depuis des années

Pour lui, il ne fait aucun doute que son frère est impliqué dans la mort du petit Jonathan car "il connaissait très bien les locaux de la colonie de Saint-Brévin-les-Pins où l'enfant a disparu en 2004". Le sexagénaire l'accuse aussi d'être complice du démembrement du corps de Laetitia Perrais car "il a vu son frère en compagnie de Tony Meilhon", qui a été condamné pour le meurtre de la jeune femme.

Le frère victime assiste à l'audience et se constitue partie civile :"tout le monde à Pornic me disait c'est toi "raconte-t-il. La tension entre les deux hommes est palpable. Ils sont en conflit depuis une dizaine d'années. "On est proche du harcèlement" estime le procureur qui requiert trois mois d'emprisonnement avec sursis et mise à l'épreuve pendant trois ans, ainsi qu'une interdiction de séjourner en Loire-Atlantique. Le psychiatre qui a examiné le prévenu évoque "un délire paranoïaque et un individu potentiellement dangereux. "Il a pensé bien faire" insiste son avocate aux côtés d'un homme toujours convaincu de la culpabilité de son frère.


Source : France Bleu Loire Océan le 2 juillet 2019


Retourner vers « Petits et Grands Ecrans »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité